Archives mensuelles : juillet 2014

La fête du couteau à Nontron

Parmi les nombreuses animations proposées chaque été en Dordogne, la fête du couteau à Nontron occupe une place à part ; c’est le rendez vous incontournable pour tous les amoureux de près ou de loin du couteau, magnifique outil qui accompagne l’homme dans sa vie quotidienne depuis la nuit des temps.

Lors d’un grand week-end festif, vous pourrez contempler, parfois toucher et même acquérir des couteaux de tout acabit, du plus simple au plus prestigieux. Même si le couteau local, le célèbre Nontronais, est très présent, il laisse une large place aux couteaux venus du monde entier. Plus de 100 couteliers avec notamment des forgerons américains, japonais, suédois, belges ou encore allemands seront présents pour présenter leurs couteaux et réaliser des démonstrations de montage de couteau, de coupe ou de gravure.

Pour la deuxième année consécutive, la fête du couteau fait suite au festival « Forge et Métallurgie » d’Etouars qui démarre les 02 et 03 août 2014.

La 19ième édition de la fête du couteau à Nontron est programmée les 09 et 10 août 2014 à Nontron et constitue sans aucun doute une idée de sortie intéressante pour les vacanciers de Dordogne. A noter que l’entrée sur le plateau des couteliers est payante (5 euros).

Vous pouvez retrouver des informations complémentaires sur les sites suivants :

http://feteducouteau.typepad.fr/fete_du_couteau/

http://www.nontron.fr/index.php/fete_couteau.html

Une vidéo sur l’édition 2013 qui vous donnera une idée de l’ambiance
http://www.dailymotion.com/video/x12xs7w_la-fete-du-couteau-a-nontron-le-10-et-11-aout-2013_creation

Un album photo sous forme de diaporama toujours sur l’édition 2013
https://www.youtube.com/watch?v=XINnBPI1EEk

La fête du couteau à Nontron

La fête du couteau à Nontron

Le couteau de Nontron

Le couteau de Nontron passe pour être le plus vieux couteau fermant produit en France avec l’installation officielle d’un maître coutelier en 1653 à Nontron, charmante bourgade du nord de la Dordogne,au coeur du Périgord vert . Il faut bien reconnaître qu’il a un petit côté désuet ce couteau mais il a également beaucoup de charme avec son manche en buis pyrogravé identifiable du premier coup d’oeil.

Le couteau de Nontron a une âme et une histoire. Il est le fruit d’une région riche à l’époque en forges et en bois, deux éléments indispensables pour réaliser un couteau. La réalisation d’un couteau passe par un travail artisanal aux antipodes des créations industrielles puisque le montage d’un couteau se fait entièrement à la main. A Nontron, un maître coutelier façonne son couteau de A à Z en une quarantaine d’opérations environ. Le manche est traditionnellement en buis et se décline en plusieurs finitions: Boule, Queue de carpe, sabot ou violon…chacun peut faire son choix. La virole est  en laiton et la lame représentant une feuille de sauge est en acier enrichi en carbone. Chaque couteau est unique et le soin apporté à sa fabrication en fait un produit de très grande qualité, très apprécié des amateurs de couteau.

Au fil du temps, à côté de l’inusable couteau traditionnel, des déclinaisons multiples ont vu le jour. Des designers ont signé différentes variations, des forgerons ont proposé des lames dans le fameux acier de Damas et des gastronomes ont réclamé des couverts inspirés par l’esprit du Nontronais. Bref, ce couteau est bien vivant et peut constituer un très beau souvenir de votre passage en Dordogne.

La dernière usine à fabriquer le prestigieux couteau a la bonne idée de se visiter. Discrètement, vous pourrez observer le travail minutieux des maîtres-couteliers de Nontron.

Un dernier point : chaque couteau est frappé d’un signe de reconnaissance unique : un V surmonté de trois petits points mais personne ne connait véritablement l’origine de ce signe cabalistique… Vous pouvez ouvrir l’enquête… 😉

Tous les liens pour en savoir plus ou préparer votre visite de la coutellerie de Nontron sont ici:

La coutellerie Nontronaise
http://www.coutellerie-nontronnaise.fr/

Une video qui présente la coutellerie
http://player.vimeo.com/video/32438430

Une petite histoire du couteau de Nontron
http://collectionneurs-bergeracois.fr/?p=240

Un article de Sud Ouest très complet
http://www.sudouest-gourmand.fr/nontron-le-couteau-a-l%E2%80%99affut-du-design

Dans un forum, une belle collection privée de couteaux de Nontron
http://couteauxdepoche.forumchti.com/t17p70-le-nontron

Le couteau de Nontron

Un couteau de Nontron avec un manche finition boule

Le festival « Forges et métallurgie  » à Etouars

Et si vous profitiez de vos vacances pour sortir des sentiers battus et aller à la rencontre du métier de Forgeron. Le nord de la Dordogne a hébergé pendant très longtemps de nombreuses forges et a été aux XVIII et XIV siècle une importante région sidérurgique. Le département a compté à sa grande époque plus de 140 forges capables de forger toutes les sortes d’acier et notamment celui qui servait à la fonte des canons de la marine royale qui armait ses bâteaux à l’arsenal de Rochefort.

Bien évidemment cette industrie a permis la confection de couteau dont le célèbre couteau nontronais. Malheureusement, la sidérurgie Lorraine va introduire la houille dans les procédés de fabrication et va supplanter en terme de rentabilité la Dordogne dépourvue du précieux minerai. Les forges fermeront les unes après les autres.

Pour revivre cette période glorieuse, l’association « 3F 3M » (3F pour Feu Fer Forge et 3M pour Minerais Mineraux Métaux) organise pour la deuxième année consécutive un festival original autour des métiers de la métallurgie. Il est programmé les 02 et 03 août 2014 à Etouars (A côté de Nontron). Le point d’Orgue sera  la coulée d’un canon pour le bateau « l’Hermione » de Rochefort.

Vous pouvez consulter ci-dessous le programme qui a l’air très complet… C’est du lourd… 😉

Samedi 2 Août : ouverture du festival à 15 h : « Le Savoir Fer »

– 16h00 : conférence : La métallurgie du fer (G RASSAT)
– 17h00 : animation d’un bas fourneau
– 18h00 : ouverture du four de grappage
– 18h30 : fabrication d’un objet en bronze
– Visite commenter des ateliers de métallurgie
– Démonstration du travail de la forge avec les forgerons-couteliers
– Expositions et animation de l’association Fort Brouage et de la RTC

A partir de 19h00 : Soirée festive avec repas aux fouées au feu de bois

Vers 21h00 : « Les contes du maître de forges » Ouverture du bas fourneau en nocturne, avec un conteur (Gilbert BOURGEOIS)

Dimanche 3 Aout à partir de 10h

Les moments forts:

–    11h00 : conférence : Forgeneuve et les Canons de l’Hermione (JP REAL/RTC)
–    11h30 : Mise en place du moule du canon dans la fosse de coulée
–    12h30 : Repas – assiette avec fouées au feu de bois
–    15h00 : coulées de fonte et fabrication du canon pour l’Hermione
–    16h00 : ouverture des fours « antiques »
–    16h30 : présentation du couteau des « Hautes Vallées »  par les couteliers
–    17h00 : fabrication de fonte « blanche » au haut fourneau

Toute la journée :

–    Production de fer : bas fourneaux et fours type « wootz »
–    Atelier pour enfants : moulage et fabrication de mini canons en zamac
–    Expositions : La Route des Tonneaux et des Canons ,  Fort Brouage, Cpie Périgord Limousin
–    Démonstration du travail de la forge, fabrication d’objets, outils et lames
–    Atelier du fondeur de bronze
–    Visites guidées des Forges d’Etouars,
–    Exposition-vente des artisans des métaux: dinandier, sculpteurs, bijoux en métal,
–    Visite commentée de l’Espace Fer et Forges

Vous trouverez sur place des parkings, des buvettes et de la restauration.

Veuillez noter qu’une petite participation de 2 euros par personne est demandée pour accéder au festival.

Pour en savoir plus, voici quelques liens sélectionnés pour vous :

Le site de l’association 3F 3M
https://sites.google.com/site/3f3metouars/

Un article intéressant produit par le centre d’étude et de Découverte du patrimoine Périgord Limousin
http://cpie-perigordlimousin.org/index.php?page=etouars&hl=fr_FR

Un article de Sud Ouest intéressant sur l’édition 2013
http://www.sudouest.fr/2013/08/02/la-chair-des-canons-1130820-4625.php

Une video qui présente la vieille forge d’Etouars
http://www.dailymotion.com/video/xx790q_la-vielle-forge-d-etouars_tech

L’incroyable projet « L’hermione » à Rochefort
http://www.hermione.com/accueil/

Un canon forgé à Etouars

Un canon forgé à Etouars – Photo de l’association 3F-3M

Vive Wikimedia Commons

Pour illustrer nos différents articles, nous sommes régulièrement à la recherche de visuels. Bien sûr, chaque fois que c’est possible nous privilégions nos propres clichés mais nous n’avons pas toujours à notre disposition le cliché idéal, soit parce que la météo n’était pas favorable, soit par manque d’inspiration (Le photographe a parfois des trous d’air…;-), soit parce que nous n’étions pas toujours sur place au bon moment.

Heureusement, il existe wikimedias commons, une base de données collaborative qui évolue dans la sphère wikipedia. Elle est alimentée par de géniaux et généreux photographes, qui mettent à disposition de nombreux clichés sous des licences creative commons. Ainsi, toutes les photos sont libres d’utilisation à condition de citer les auteurs, ce que je ne manque jamais de faire.
A l’heure où mes doigts se posent sur le clavier, la base offre 21 601 324 photos dans tous les domaines. La Dordogne est bien représentée avec de nombreux contributeurs du monde entier.
 
A l’heure où les droits des auteurs sont fréquemment bafoués avec du téléchargement illégal ou par des majors compagnies qui nous vendent de la soupe à longueur d’année, il est bon de savoir que l’homme peut encore construire des projets collaboratifs pour partager avec simplicité.

Il m’arrive également de sortir de Wikimedia Commons pour visiter directement le site d’un photographe amateur ou professionnel et avec son autorisation, je réussis à publier de belles photos et faisant systématiquement un petit peu de publicité aux auteurs.

Pour découvrir Wikimedia Commons, suivez ce lien :
http://commons.wikimedia.org/w/index.php?title=Accueil&uselang=fr

Pour mieux comprendre les licence creative, vous pouvez jeter un oeil ici :  
http://fr.wikipedia.org/wiki/Licence_Creative_Commons
http://creativecommons.org/licenses/?lang=fr-FR
http://creativecommons.fr/licences/

PS : Lorsque j’aurais une seconde, je me suis promis de contribuer à mon tour au projet Wikimedia Commons en partageant des photos.

Wikimedia Commons

Wikimedia Commons