Géographie Dordogne

La géographie de la Dordogne avec ses rivières, ses étangs, ses villages, ses villes, ses forêts, ses lieu-dits…

Nontron, capitale du Périgord vert en Dordogne

Nontron est une petite cité située en Dordogne dans le Périgord vert. Nontron n’est sans sans doute pas la villégiature la plus courue de Dordogne et pourtant elle gagnerait à être davantage connue et visitée.

Voici quelques informations pour faire plus ample connaissance avec la ville

Nontron, charmante cité du Périgord vert

Nontron est située dans le Nord du Département au cœur du périgord vert et a donné son nom à un territoire qu’on appelle le Nontronais. La ville est posée dans un vallon et présente un assez fort dénivelé, de nombreuses rues sont très en pente, ce qui présente le double avantage de faire de beaux mollets et d’offrir de beaux points de vue.
Nontron est installé à une altitude d’environ 200m et surplombe le Bandiat, petit cours d’eau qui coure au fond du vallon.

La ville est ancienne puisque sa naissance est datée autour de 1100 av JC,soit plus de 3000 ans. En sillonant la ville, vous trouverez de nombreuses marques du passé au travers des ruelles, des petites places, des maisons à colombage bien souvent un peu bancales.

Nontron, d’un point de vue administratif et économique

Les habitants de Nontron sont les Nontronais et les Nontronaises. Ils sont environ 3300 à l’heure actuelle. La commune s’étend sur une surface de 24,67 km2. Pour l’instant, Nontron est encore une des 3 sous-préfectures de la Dordogne et elle est située à pratiquement égale distance de trois villes plus importantes qui sont Périgueux, Limoges et Angoulême.

Nontron se fait discrète en matière d’économie mais elle a sa petite réputation dans le domaine des métiers d’art et possède tout de même quelques usines qui tirent leur épingle du jeu et dont la renommée dépasse bien des frontières. En vrac et dans le désordre, nous pouvons citer Hermes, CWD (Les plus belles selles du monde), la coutellerie de Nontron ou encore emball 2000 (Spécialiste de l’emballage plastique).

Nontron, ville des métiers d’art

Depuis longtemps, la ville développe des activités et des animations autour des métiers d’art en s’appuyant notamment sur le pôle expérimental des métiers d’art (LE PEMA pour les intimes…) qui propose toute l’année des ateliers et des expositions très intéressantes. Le pôle est situé dans le petit château de Nontron qui surplombe le jardin des arts. Les amateurs de belles pièces et du travail bien fait y trouveront sans aucun doute beaucoup de plaisir à le visiter et peut-être à acheter un petit ou gros souvenir dans la boutique du pôle toujours pleine de surprises.

Bois, céramique, cuir, fer ou encore mosaïque sont particulièrement à l’honneur et de nombreux artisans travaillent ces matières tout en tendresse, à leur rythme et avec un soin extrème… Le territoire nontronais est propice à l’artisanat d’art et il accueille régulièrement de nouveaux créateurs.

Nontron et le tourisme

Bon,il est temps de parler tourisme… 🙂 Que peut-on faire à Nontron? Je crois que la ville se découvre par hasard et qu’il est bon de flâner le nez au vent dans les petites rues à la recherche d’une curiosité architecturale tout en imaginant la vie des gens au fil des siècles. Bien sûr, il y a des incontournables : une visite au PEMA, évoqué dans le paragraphe précédent est inévitable… Les salles étant petites, la visite a le bon goût d’être rapide et peut se prolonger dans le jardin des arts qui présente de très beaux sujets et un magnifique point de vue sur le vallon du Bandiat.

A proximité, vous trouverez l’office du tourisme qui vous glissera sans aucun doute une ou deux bonnes idées de découverte et également la coutellerie de Nontron. Allez jeter un œil à la coutellerie car son travail vaut le détour et l’entreprise mérite d’être soutenu… Pour les amateurs de couteau, avoir un « Nontron » dans sa collection est un must car il s’agit du plus vieux couteau fermant de France.

La place du canton située en contrebas est amusante et nous nous plaisons à l’appeler la place de l’étoile en raison de la très belle étoile posée en son centre… Je vous rassure, elle est moins fréquentée qu’une autre place de l’étoile, assez connue du côté de Paris… ;-).

Enfin, un petit passage à Notre-dame-des-ronces pour admirer son orgue remarquable n’est pas à négliger et en cas de pluie ou de grosse flemme, le cinéma de Nontron a toujours un programme très sympa.

A noter que Nontron peut facilement constituer une ville étape pour découvrir le Périgord vert ou le parc Naturel Régional Périgord Limousin et qu’il existe de nombreuses possibilités d’hébergement aux alentours (Camping, chambres d’hôte, hôtel…), Parenthèses imaginaires pour ne citer que ce que nous connaissons le mieux ne se trouve qu’à 20 minutes de Nontron.

Les manifestations à Nontron

La ville de Nontron accueille chaque année des manifestations très intéressantes. Voici une petite liste des principaux rendez vous à ne pas manquer :

  • Mars : le festival « La chevêche » au mois de mars qui traite des questions environnementales.
  • Août : « La fête de couteau » qui réunit plus de 100 couteliers avec de nombreuses animations.
  • Octobre : Le salon des métiers d’art qui se place en pleine rue et qui regroupe de nombreux artisans talenteux. Attention à votre porte monnaie car vous aurez envie d’acheter plein de choses… ;-).
  • Novembre : Salon des antiquaires.

Des liens pour en savoir plus sur Nontron

Le site officiel de la ville
http://www.nontron.fr/

La page wikipédia
http://fr.wikipedia.org/wiki/Nontron

Le cinéma de Nontron
http://www.cinenontron.fr/

Le pôle expérimental des métiers d’art de Nontron
Le pôle des métiers d’art de Nontron

Les amis de l’orgue de Nontron
http://www.orgue-nontron.org/

Le site facebook du festival « Rue des métiers d’art
https://www.facebook.com/RuedesMetiersdArtNontron

La fête du couteau
http://feteducouteau.typepad.fr/

La coutellerie nontronnaise
http://www.coutellerie-nontronnaise.fr/

Le site du club d’échecs de Nontron (Oui, on se demande ce que cela vient faire dans cet article mais il y a une très bonne équipe de joueurs d’échecs à Nontron et j’avais envie de mettre un petit coup de zoom sur le club)
http://lechiquierdunontronnais.fr/

PS : J’avais envie de vous parler de la Nontronite, une argile particulière riche en silice et en fer mais j’ai pas trouvé beaucoup d’information sur le sujet, sachez simplement que Nontron a donné son nom à un couteau mais également à une variété d’argile.

Nontron, ville escarpée

Nontron, ville escarpée

Banc se reposant dans le jardin des arts

Banc se reposant dans le jardin des arts

Une des portes de Nontron

Une des portes de Nontron

Au loin, le château de Nontron

Au loin, le château de Nontron

Le château de Nontron vu de très bas

Le château de Nontron vu de très bas

Détail en ferronnerie dans le jardin des arts

Détail en ferronnerie dans le jardin des arts

Le jardin des arts à Nontron

Le jardin des arts à Nontron

Une des salles du pôle des métiers d'art

Une des salles du pôle des métiers d’art

Une maison de Nontron - Photo de Symac – License CC-BY-SA

Une maison de Nontron – Photo de Symac – License CC-BY-SA

La mairie de Nontron - Photo de JLPC– License CC-BY-SA

La mairie de Nontron – Photo de JLPC– License CC-BY-SA

Le parc naturel régional Périgord-Limousin

Nous avons la chance de vivre dans le parc naturel régional Périgord Limousin et nous vous invitons chaleureusement à venir découvrir pendant vos prochaines vacances ce cadre naturel préservé… Et oui, PRÉSERVÉ… C’est peut-être le mot le plus important à retenir… Un parc naturel est un territoire à dominante rurale reconnu pour la beauté de ses paysages, la richesse de sa faune et de sa flore, la qualité de ses terroirs et surtout, un parc naturel est construit autour d’un projet qui vise à préserver ces équilibres fragiles dans une logique de développement durable.

C’est ainsi que dans le parc naturel Périgord-Limousin règne une certaine douceur avec une campagne vallonnée très agréable à contempler, mélange d’une agriculture raisonnable et de forêts pleine de gibier de toute sorte. Le parc est à cheval sur les départements de la Dordogne (49 communes) et de la Haute-Vienne (29 communes). Il a été créé en 1998 et couvre environ 1800 km2 avec un bassin de population d’à peine 50 000 personnes.

Impossible de tout décrire dans un seul article mais en ce qui nous concerne, nous aimons croiser des animaux sauvages comme les cerfs, les biches, les chevreuils, les renards, les blaireaux, les sangliers, les caribous, les lions, les antilopes… euh, sur la fin, je crois que je suis un peu emballé, il faut s’arrêter à sanglier…;-)
Nous aimons écouter les champignons pousser, regarder les osmondes royales s’étirer (Ce sont les plus grandes fougères d’Europe et ne poussent que dans les milieux préservés), nous baigner dans l’eau vive, chatouiller les carpes ventripotentes, cueillir des fraises des bois, allumer un feu, dormir sous la ramure des chênes ou des châtaigniers, découvrir les producteurs locaux ou encore nous perdre sur les circuits de randonnées…

Nous aimons en réalité cette douceur de vivre, cette sensation du temps parti en vacances et tous les bonheurs cachés aux détours des chemins…

Si vous voulez vivre une belle parenthèse, pourquoi pas imaginaire…;-), nous sommes sûrs que le parc saura vous accueillir et sans aucun doute vous séduire… Tout vous invite au slow tourisme

Pour en savoir plus sur le parc naturel Périgord-Limousin, jetez un œil ici :

Le site officiel du parc
http://www.parc-naturel-perigord-limousin.fr/

L’incontournable page wikipedia
http://fr.wikipedia.org/wiki/Parc_naturel_r%C3%A9gional_P%C3%A9rigord-Limousin

Vous saviez qu’en France, il existe 9 parcs nationaux, 48 parcs naturels régionaux, 5 parcs naturels marins et 1 parc amazonien… Personnellement, j’ai découvert tout cela sur Wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_parcs_naturels_de_France

Quelques photos en provenance de Commons wikimedia

Parc naturel régional Périgord Limousin

Bienvenue dans le parc naturel Périgord Limousin – Photo de Père Igord sous licence CC-BY-SA

 

Parc naturel régional Périgord Limousin

Le parc naturel régional Périgord Limousin possède de nombreux cours d’eau – Photo de Traumrune sous licence CC-BY-SA


Brantôme

Brantôme – Porte du parc naturel régional Périgord limousin – Photo de Traumrune sous licence CC-BY-SA

 

 

La Dordogne et les sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO

Le paatrimoine mondial de l'UNESCO en Dordogne

La Dordogne compte une vingtaine de sites inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO.

La Dordogne est une destination de vacances très prisée pour la qualité de son environnement bien sûr mais également pour le nombre important de sites remarquables qu’elle recèle.

Certains sont tellement remarquables que l’UNESCO elle même, lorsqu’elle est venu faire une balade en Dordogne… (Oui, parce qu’il faut savoir que l’UNESCO se balade beaucoup dans le monde et notamment en Dordogne où elle vient souvent se ressourcer… 😉 a décidé de les inscrire sur son carnet de route… Bon les technocrates appellent cela la liste officielle du patrimoine mondial de l’humanité mais en réalité, c’est un carnet de route avec tous les coins sympas qu’ils ont repérés lorsqu’ils partent en camping pour passer de bonnes vacances… 🙂

Bon, d’accord, j’exagère… L’UNESCO est une organisation très sérieuse et très importante qui ne fait pas de camping . Elle s’est penchée sur la Dordogne avec une grande attention et elle a décidé de retenir trois grands aspects de notre belle région.

Voici les trois sites retenus respectivement en 1979, 1998 et 2012.

Les sites préhistoriques et grottes ornées de la vallée de la Vézère

Elle a inscrit le volet préhistorique du Périgord, pays de l’homme. Il s’agit d’une quinzaine de lieux qui portent les traces de notre lointain passé préhistorique. Le plus connu est incontestablement « les grottes de Lascaux » qui mériteront un jour un billet à elles toutes seules mais il existe d’autres lieux.

L’inscription officielle a eu lieu en 1979 et la trace sur le site de l’UNESCO est ici avec en prime de belles images :
http://whc.unesco.org/fr/list/85/

Ces sites répondent aux critères de sélection I (Génie du créateur humain) et III (Témoignage unique d’une civilisation disparue) au yeux de l’UNESCO parmi les 10 critères possibles.

Deux sites donnent des informations assez précises sur les différents sites classés
http://www.tourisme-vezere.com/fr/rubrique/UNESCO-vallee-Vezere/ee9b5f85921c4dee5fc789040df6b5cd/
http://www.dordogne-perigord-tourisme.fr/fr/sites-unesco-110.htm

Les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France

Les « Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France » passent bien évidemment par la Dordogne et 3 lieux font partie des étapes remarquables aux yeux de l’UNESCO

– La cathédrale Saint-Front à Périgueux.
Pour découvrir la cathédrale, la source la plus fiable me semble le site des amis de la cathédrale : http://www.amiscathedralesaintfront.fr/
 
– L’église Saint-Avit-Sénieur à Saint Avit.
L’église est imposante et pour découvrir ce site, là aussi, il existe une association des amis de Saint avis senieur, vous y trouverez l’information la plus authentique sur le sujet :
www.les-amis-de-saint-avit-senieur.com/

– L’église abbatiale Notre-Dame de la Nativité au Buisson-de-Cadouin.
Pour la découvrir, faisons confiance à Wikipedia
http://fr.wikipedia.org/wiki/Abbaye_de_Cadouin
mais consultons également ce très beau site qui recèle beaucoup de photos intéressantes
http://www.romanes.com/Cadouin/

L’inscription a eu lieu en 1998 et vous trouverez la fiche complète UNESCO ici :
http://whc.unesco.org/fr/list/868/multiple=1&unique_number=1019

Ces trois sites répondent aux critères II (Influence considérable dans les échanges pendant une période donnée), IV (Exemple éminent d’un type de construction), et VI (Association avec des oeuvres ayant une signfication universelle exceptionnelle) parmi les 10 critères possibles.

Remarquez bien que l’UNESCO évalue les risques de conservation de chacun des sites protégés et si nos abbayes présentent à ce jour un risque zéro, nos grottes et nos peintures pariétales sont plus menacées jusqu’à atteindre un risque de 53% en 2013 (Consultez l’onglet indicateur de la fiche UNESCO pour le vérifier).

La vallée de la Dordogne devient réserve de biosphère pour l’UNESCO

L’UNESCO préserve aussi bien les sites historiques que les sites naturels et en 2012, elle a classé officiellement la vallée de la Dordogne en réserve de biosphère afin de saluer tous les efforts réalisés pour préserver cet espace et permettre un développement durable.

La fiche officielle est ici : http://www.unesco.org/new/fr/media-services/multimedia/photos/mab-2012/france-dordogne/

Bref, vous pourriez construire vos prochaines vacances en suivant les conseils de l’UNESCO qui vient concurrencer d’une certaine manière le « fameux guide du routard »… ;-).

Bonne découverte et bonnes vacances en Dordogne et en Périgord.