La Dordogne et les sites classés au patrimoine mondial de l’UNESCO

Le paatrimoine mondial de l'UNESCO en Dordogne

La Dordogne compte une vingtaine de sites inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO.

La Dordogne est une destination de vacances très prisée pour la qualité de son environnement bien sûr mais également pour le nombre important de sites remarquables qu’elle recèle.

Certains sont tellement remarquables que l’UNESCO elle même, lorsqu’elle est venu faire une balade en Dordogne… (Oui, parce qu’il faut savoir que l’UNESCO se balade beaucoup dans le monde et notamment en Dordogne où elle vient souvent se ressourcer… 😉 a décidé de les inscrire sur son carnet de route… Bon les technocrates appellent cela la liste officielle du patrimoine mondial de l’humanité mais en réalité, c’est un carnet de route avec tous les coins sympas qu’ils ont repérés lorsqu’ils partent en camping pour passer de bonnes vacances… 🙂

Bon, d’accord, j’exagère… L’UNESCO est une organisation très sérieuse et très importante qui ne fait pas de camping . Elle s’est penchée sur la Dordogne avec une grande attention et elle a décidé de retenir trois grands aspects de notre belle région.

Voici les trois sites retenus respectivement en 1979, 1998 et 2012.

Les sites préhistoriques et grottes ornées de la vallée de la Vézère

Elle a inscrit le volet préhistorique du Périgord, pays de l’homme. Il s’agit d’une quinzaine de lieux qui portent les traces de notre lointain passé préhistorique. Le plus connu est incontestablement « les grottes de Lascaux » qui mériteront un jour un billet à elles toutes seules mais il existe d’autres lieux.

L’inscription officielle a eu lieu en 1979 et la trace sur le site de l’UNESCO est ici avec en prime de belles images :
http://whc.unesco.org/fr/list/85/

Ces sites répondent aux critères de sélection I (Génie du créateur humain) et III (Témoignage unique d’une civilisation disparue) au yeux de l’UNESCO parmi les 10 critères possibles.

Deux sites donnent des informations assez précises sur les différents sites classés
http://www.tourisme-vezere.com/fr/rubrique/UNESCO-vallee-Vezere/ee9b5f85921c4dee5fc789040df6b5cd/
http://www.dordogne-perigord-tourisme.fr/fr/sites-unesco-110.htm

Les chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France

Les « Chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France » passent bien évidemment par la Dordogne et 3 lieux font partie des étapes remarquables aux yeux de l’UNESCO

– La cathédrale Saint-Front à Périgueux.
Pour découvrir la cathédrale, la source la plus fiable me semble le site des amis de la cathédrale : http://www.amiscathedralesaintfront.fr/
 
– L’église Saint-Avit-Sénieur à Saint Avit.
L’église est imposante et pour découvrir ce site, là aussi, il existe une association des amis de Saint avis senieur, vous y trouverez l’information la plus authentique sur le sujet :
www.les-amis-de-saint-avit-senieur.com/

– L’église abbatiale Notre-Dame de la Nativité au Buisson-de-Cadouin.
Pour la découvrir, faisons confiance à Wikipedia
http://fr.wikipedia.org/wiki/Abbaye_de_Cadouin
mais consultons également ce très beau site qui recèle beaucoup de photos intéressantes
http://www.romanes.com/Cadouin/

L’inscription a eu lieu en 1998 et vous trouverez la fiche complète UNESCO ici :
http://whc.unesco.org/fr/list/868/multiple=1&unique_number=1019

Ces trois sites répondent aux critères II (Influence considérable dans les échanges pendant une période donnée), IV (Exemple éminent d’un type de construction), et VI (Association avec des oeuvres ayant une signfication universelle exceptionnelle) parmi les 10 critères possibles.

Remarquez bien que l’UNESCO évalue les risques de conservation de chacun des sites protégés et si nos abbayes présentent à ce jour un risque zéro, nos grottes et nos peintures pariétales sont plus menacées jusqu’à atteindre un risque de 53% en 2013 (Consultez l’onglet indicateur de la fiche UNESCO pour le vérifier).

La vallée de la Dordogne devient réserve de biosphère pour l’UNESCO

L’UNESCO préserve aussi bien les sites historiques que les sites naturels et en 2012, elle a classé officiellement la vallée de la Dordogne en réserve de biosphère afin de saluer tous les efforts réalisés pour préserver cet espace et permettre un développement durable.

La fiche officielle est ici : http://www.unesco.org/new/fr/media-services/multimedia/photos/mab-2012/france-dordogne/

Bref, vous pourriez construire vos prochaines vacances en suivant les conseils de l’UNESCO qui vient concurrencer d’une certaine manière le « fameux guide du routard »… ;-).

Bonne découverte et bonnes vacances en Dordogne et en Périgord.